Identification ou Devenez MembreAccueilForumsTéléchargementsVotre compte  
Sommaire
 Accueil

 CONTACTS
 Accès réservé

 Nos formations

 Formation des Elus

 Epanouissement personnel

 Nos Astuces
 Trucs & astuces
 Galerie Photos
 Citations

 Documentation

 Informatique et high tech

 Musique relaxation
 Song for Petro
 Chant Credo JCE

 Revue de presse

 Humour et tests
 Histoires Drôles
 Jolis diaporamas
 PPS drôles et amusants
 JPEG Humour
 Vidéos drôles
 Tests gratuits

 Informations diverses
 Téléchargements
 Liens Web

 Vos données
 Recommander le Site
Images au hasard

Tunisie 20079.JPG
Tunisie 2007 ...
  
FRANCOIS 4.JPG
FRANCOIS 4.J ...
  
Photo 010.jpg
Photo 010.jp ...
  
Photo 049.jpg
Photo 049.jp ...
  
Photos2017.JPG
Photos2017.J ...
  
Photo 067~1.jpg
Photo 067~1. ...
  
En action.JPG
En action.JP ...
  
FRANCOISMARS2010.JPG
FRANCOISMARS ...
  
Francois.JPG
Francois.JPG
  
Tunisie 200710.JPG
Tunisie 2007 ...
  
P4090050~0.JPG
P4090050~0.J ...
  
TUNISIE 2007 .JPG
TUNISIE 2007 ...
  
TUNISIE 2007 (55).JPG
TUNISIE 2007 ...
  
tunisie 200714.jpg
tunisie 2007 ...
  
Décor Patien Anglais~0.JPG
Décor Patien ...
  
Tunisie 20075.JPG
Tunisie 2007 ...
  
image001.jpg
image001.jpg
  
Blues brothers 4.jpg
Blues brothe ...
  
MANIFESTATION JCE JANVIER 2016.JPG
MANIFESTATIO ...
  
Einstein.jpg
Einstein.jpg
  
Intervention soirée Consul 31 7 10~3.jpg
Intervention ...
  
Theatre2.jpg
Theatre2.jpg
  
TUNISIE 2007 (75).JPG
TUNISIE 2007 ...
  
Blues Brothers2.jpg
Blues Brothe ...
  
Tunisie 20071.JPG
Tunisie 2007 ...
  

Photo Gallery

Sondage
Que pensez-vous de mon site ?

Très bien, à signaler aux amis
Bien
Pas Mal...
Bof...
Pas terrible
Je n'aime pas du tout



Résultats
Sondages

Votes 932
Tribune de François

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster, merci ! LOGIN ou Créer un compte.
Qui est en ligne ?
Bienvenue, Invité
Surnom/Pseudo
Mot de Passe
(Devenez Membre)
Adhésion:
Dernier: pekka
Aujourd'hui: 0
Hier: 0
Tous: 99

Public En Ligne:
Visiteurs: 137
Membres: 0
Total: 137
Partenaires

Studio Marylin


François Sittler Expression Orale Nice
Pour tout savoir sur la question des pourboires





C'est un propriétaire de restaurant anglais qui, au 18° siècle, aurait mis sur son comptoir un pot avec l'inscription "to insure Promptness" pour assurer la rapidité). les clients pressés d'être servis plus vite étaient invités à y glisser quelques pièces : Le "Tip" était né.
Il traversa la Manche un siècle plus tard et, en France,le "pourboire" commença à récompenser les cafetiers en leur donnant un sou pour s'offrir unverre.


Cette coutume a résisté à tous les bouleversements économiques.
Mais qu'en est-il à l'étranger? Beaucoup de voyageurs se plaignent de ne jamais savoir quelle attitude adopter face à un serveur, un chauffeur de taxi ou un guide... Et lorsqu'on parcourt les forums de voyageurs, la question est souvent posée.

Effectivement, Japonais, Canadiens, Chinois ou Australiens n'entretiennent pas les mêmes rapports au pourboire. Vous vexeriez un Japonais en lui en donnant et passeriez pour un voleur auprès d'un Américain si vous l'oubliez. Voici donc un aperçu des pratiques afin d'éviter les impairs.




5 à 10 % en Europe :

En Europe, le pourboire demeure courant. Comptez entre 5 et 10 % de l'addition. En revanche, sachez qu'en Allemagne, on ne laisse pas de monnaie sur la table, mais on donne son "Trinkgeld" directement au serveur. En Autriche, le pourboire constitue le seul revenu des pompistes et chauffeurs de taxi, donc pas de radineries. Les pays nordiques sont plus cool. Au Danemark, il est inexistant, en Suède et en Finlande, il ne se pratique que dans les établissements de luxe. Au Royaume-Uni, en revanche, vous n'y échapperez pas. Les serveurs perçoivent des salaires si bas que tous les clients ajoutent à leurs règlements 10 à 15 % du montant de l'addition. Sauf dans les pubs, où les clients se servent directement au bar.


Obligatoire aux USA :

Auguste Deboeuf, brillant dirigeant d'Alstom dans les années 30, résuma assez bien le concept du pourboire : "Le pourboire est un facultatif catégorique. On a le droit de n'en pas donner, on n'en a pas la liberté". C'est plus que juste aux Etats-Unis, où le pourboire représente une grande partie du revenu des serveurs. Il est partagé avec le busboy, souvent un immigré
payé au salaire minimum, qui s'assure que les clients ne manquent pas d'eau ni de pain, qui débarasse les tables, met les couverts et effectue les tâches les plus lourdes.

Il est donc de coutume de laisser entre 15 et 20% du montant de l'addition. Il convient également d'être généreux avec les personnels d'hôtel et d'aéroport, les employés de salon de beauté et les chauffeurs de taxi. Idem au Canada. Les Français y sont d'ailleurs crédités d'une réputation de radinerie.
Sachez au moins que laisser moins de 15 % -voire rien du tout- signifie au personnel que vous êtes mécontent du service. En laissant 20%, vous passerez au contraire pour un grand prince.


Insultant au Japon :

Les Australiens ne s'attendent pas à en recevoir. Mais les Chinois, après avoir été longtemps interdits de corruption, commencent à goûter les gratifications en argent. Vite adaptés aux pratiques touristiques, ils attendent même systématiquement une petite pièce. en Egypte, le pourboire est une source de revenus importante.
Certains organisateurs de voyages l'imposent même dans leur forfait. Il est toujours d'usage de ne pas oublier de rallonger de quelques euros, les frais de taxi ou de restaurants, et de remercier par une ou deux pièces les porteurs et les guides. En Inde, l'usage est courant. Une autre forme de pourboire existe d'ailleurs : Le bakchich qui sert à être servi plus rapidement au restaurant, à obtenir une meilleure place dans le bus et à faire accélérer les formalités.

Voilà au contraire qui est totalement inimaginable au Japon! Et qui peut même gravement offenser votre interlocuteur. A Madagascar, le pourboire est plus que suggéré, mais peut être remplacé par un petit cadeau. Au Mexique, pas de choix : La "propina" de 15 % est imposée. Enfin, en Russie, on laisse un "na chaï" ("pour le thé") à toutes personnes ayant rendu service, même si, aujourd'hui, ils préféreront s'offrir un coca au Mac Do.

Article de Geneviève Brunet dans journal Nice-Matin du 2 mars 2008





















Copyright © by Francois Sittler Tous droits réservés.

Publié le: 2008-03-06 (987 lectures)

[ Retour ]

Access Denied